25/09/2009

Recouvert de ruban adhésif, le chat aurait pu mourir

chat

La cruauté envers les animaux devient de plus en plus préoccupante. Après le chat qui avait survécu miraculeusement avec une flèche dans le crâne, un nouveau cas de maltraitance émeut les organismes de protection des animaux.

Une petite chatte a été retrouvée dans une rue de Philadeplhie, le corps entièrement recouvert de ruban adhésif. L'animal ne doit son salut qu'à un bon samaritain qui l'a pris en charge et a contacté la société de protection des animaux.

"Celui qui a fait cela est vraiment malade" indique un responsable. Ne pouvant pas bouger, le pauvre chat courrait à sa perte. L'animal a finalement pu être sauvé, moyennant une "opération" sous anesthésie.

Selon plusieurs organismes, la cruauté envers les animaux est de plus en plus alarmante. Celles-ci sont déterminées à lutter contre cette forme de violence inacceptable envers des êtres innocents et sans défense. Une récompense est d'ailleurs offerte à quiconque fournira des éléments permettant d'identifier le bourreau du petit chat.

source

Commentaires

la cruaute envers les animaux moi je trouve sa innadmissible.c est scandaleux de voir que certaines personnes maltraitent leurs animaux.mais vous n avez pas honte de ce que vous faites?mais regadez vous dans une glace.messieurs ou mesdames maltraiter un animal est un acte puni par la loi.vous meritiez de pourrir jusqu a la fin de votre vie en prison pour cet acte affreux.si avoir un animal pour ensuite le maltraiter vaut mieux ne pas avoir d animaux.c est une honte ce que vous faites.je suis contre la maltraitance envers les animaux.vous etes des enfoires voir des laches .si c etait a vous qu on faisait sa?je serai contente de vous voir souffrir .bande de nuls et de laches.saloperies

Écrit par : laure | 25/10/2012

Répondre à ce commentaire

il faut être sans coeur pour pouvoir faire une chose parail à un pauvre chat sans défence ( à part ses griffes )
je suis trop bouleversée maintenant!!!

Écrit par : miss anonyme | 13/12/2012

Répondre à ce commentaire

C'est simple... une balle dans la tête de ces saloperies d'hommes et de femmes !!!

Écrit par : Olivier Gern | 09/03/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.