01/09/2010

Appel à la mobilisation pour la stérilisation des chats (GAIA)

JE DIFFUSE de GAIA :

 

 

 

Non stérilisé, un chat peut avoir 36 descendants en 16 mois à peine.
Errants, abandonnés, ou recueillis dans des refuges saturés, la vie de nombreux chats se termine souvent tragiquement.

En 2009, 36 976 chats ont été recueillis dans les refuges de Belgique. 13 313 chats ont dû être mis à mort par euthanasie. Ces euthanasies massives ne font que reporter des problèmes qui peuvent pourtant être évités avec une population stérilisée.

Nous, soussignés, réclamons une loi rendant obligatoire la stérilisation des chats domestiques par leurs propriétaires.

 

CLIQUEZ ICI   POUR SIGNER

 

CLIQUEZ ICI   pour télécharger la pétition à imprimer

 

Merci


Le Service Public Fédéral de la Santé Publique, en charge du bien-être animal, vient de publier un projet de plan d'action visant à imposer graduellement la stérilisation des chats. Ce projet demande tout notre soutien et notre mobilisation la plus rapide afin qu'il soit adopté et transposé en loi.

GAIA et Animaux en Péril remettront les pétitions recueillies au prochain gouvernement. Notre objectif : 100 000 signatures . Aidez-nous à les atteindre !
Par avance, merci.

Michel Vandenbosch,
président de GAIA

Commentaires

Bonjour.....
Pour ma part....j'avoue être contre cette action...
D'accord pour les chats "Sauvages"........mais pas pour les chats domestiques.
Si cette loi est adoptée....qu'adviendra t'il des chats en général?
Monopôle des éleveurs....avec disparition du "Chat de gouttière"?

Écrit par : Jules | 01/09/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour

j'avoue m'être souvent posée la question quant aux chats de gouttière si systématiquement tous les mâles et femelles domestiques étaient castrés/stérilisés...
Mais je ne pense pas que ces opérations auront lieu en masse, donc il restera quelques beaux matous pour assurer la descendance.
D'un autre côté on ne peut en aucun cas laisser les propriétaires de chats faire reproduire leurs animaux sans prendre le risque de voir les chatons abandonnés, jetés à la rue ou pire attérir dans les labos de vivisection...

Écrit par : Cleopha | 04/09/2010

Répondre à ce commentaire

Les chats ne disparaitront jamais car beaucoup de monde passe au dessus des lois Mais cela permettrait au refuge et au association de souffler un peu Et cela eviterai a beaucoup d'animaux l'errance , la souffrance et l'euthanasie.

Écrit par : fabienne | 15/09/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.