03/07/2014

STOP à l'utilisation des "charrettes de la mort " (Brésil)

Pour le maire de Petropolis, nous demandons l'interdiction des charrettes de mort

 

Dans la ville de Petropolis, au Brésil, des chevaux et chèvres sont régulièrement obligés de remorquer les touristes autour de la ville pendant des heures sous la chaleur du soleil. Ces animaux sont souvent maltraités et mal nourris - ils sont si minces que leurs côtes sont clairement visibles, et ils souffrent souvent de blessures infectées et ne guérissent pas correctement. Ceux qui tombent malades ou deviennent incapables de travailler sont tués ou abandonnés, laissés à mourir alors que d'autres animaux prennent leur place dans le cycle de la souffrance. Certaines personnes peuvent faire valoir que l'utilisation de chevaux et de chèvres est «traditionnelle». Mais la «tradition» n'excuse pas la manière dont ces animaux sont laissés dans le froid ou la chaleur, avec des excréments suspendus à leurs queues et entourés par les mouches.

 

Petropolis est connu pour ses jardins luxuriants et un passé glorieux. Il n'y a aucune raison d'ajouter la cruauté envers les animaux à son héritage. Maintenant que les yeux de la planète sont sur le Brésil pour la Coupe du Monde, c'est le moment idéal pour faire pression sur le maire de Petropolis pour interdire cette pratique une fois pour toutes.

 

Signez la pétition pour dire au maire d'interdire les carioles de chevaux et de chèvres !

 

===> CLIQUEZ SUR CE LIEN pour signer

Les commentaires sont fermés.