08/07/2014

Exprimez-vous POUR LES LOUPS !

 

MERCI DE DONNER VOTRE AVIS MASSIVEMENT ! le nombre d'avis favorables à l'arrêté ministériel prévoyant de tuer des loups en battue ou en tir à l'approche / à l'affût augmente à vue d'oeil. Les chasseurs se sont en effet mobilisés de leur côté et ont posté des commentaires (souvent le même texte type) favorables à la chasse au loup. Même si Ségolène Royal a déjà décidé de signer cet arrêté, exprimez vous contre ces nouvelles mesures qui tueront davantage de loups. 

 

===> CLIQUEZ ICI

05/05/2010

Plus de 600 espèces animales menacées suite à la marée

Plus de 600 espèces animales, en particulier le pélican brun et une tortue des mers déjà en danger, sont menacées par la nappe de pétrole qui s'étend dans le golfe du Mexique, après l'explosion d'une plateforme pétrolière exploitée par BP, ont affirmé des experts.
 
Les biologistes avaient des craintes particulières, à cette époque de ponte, pour le pélican brun qui risque d'ingérer des poissons contaminés par le pétrole, mais aussi pour le pluvier, le sterne royal et le bécasseau, a déclaré le biologiste Robert Lover.
 
134 espèces d'oiseaux au total sont menacées, de même que 445 espèces de poissons, 45 mammifères et 32 reptiles et amphibiens - alligators, grenouilles et serpents des mers -, selon les autorités du Département de la vie sauvage et des pêches de Louisiane.
 
La migration d'une tortue des mers, dite Kemp'Ridley --une espèce déjà très en danger -, qui avait commencé, a été stoppée par la nappe de pétrole.
 
Le grand dauphin, le lamantin et différentes baleines risquent aussi d'être affectés de même que les coyotes, renards et ratons laveurs dont les habitats pourraient être pollués.
 
Enfin, nombre d'espèces de poissons et crustacés dans cette région où l'industrie de la pêche est très développée, sont menacées.
 
La nappe de pétrole, qui a la taille d'un petit pays (200 km de long, 110 de large), a déjà touché jeudi la presqu'île formée par le delta du Mississippi en Louisiane et menace désormais des dizaines de km de côtes jusqu'à la Floride.

source

18:50 Écrit par Cleopha | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : animaux, ecologie, maree, protection, catastrophe, noire, especes |  Facebook | | |

13/04/2010

POUR UNE LEGISLATION DE PROTECTION ANIMALE EN ROUMANIE !

The barbaric way of catching stray dogs in Romania.We have hundreds of photos with these

Nous, citoyens de  Roumanie, d'Europe et du monde entier avec respect vous demandons de toute urgence UNE NOUVELLE LEGISLATION DE PROTECTION ANIMALE.
Le premier devoir des dirigeants d'un pays est de veiller à ce que tout être vivant soit respecté et que la réputation de ce pays et de son peuple ne soit pas ternie par des actes barbares commis contre les animaux.

Le monde entier reçoit quotidiennement des nouvelles horribles commis en   Roumanie en ce qui concerne le traitement des animaux. Bon nombre de ces actes sont commis devant des enfants terrifiés. Beaucoup d'animaux sont tués dans les rues ou attirés dans les bois pour être abattus par les chasseurs qui les torturent avant de les abattre.

S'il vous plaît assurez-vous que la loi soit respectée par tous les citoyens et que les criminels soient punis indépendamment de leur situation sociale, politique ou un statut ... le monde entier attend que vous preniez la bonne décision en démontrant qu'en Roumanie en 2010, la vie soit respectée sous  toutes ses formes.
S'il vous plaît, votez cette loi mmediatement. STOPPEZ l'abattage des animaux en Roumanie.
Merci

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER

 

ATTENTION VIDEOS CHOQUANTES SUR CES LIENS :

http://www.youtube.com/watch?v=apvK0U4Ot44

http://www.youtube.com/watch?v=GjnXw-n_Tgk&NR=1

http://www.youtube.com/watch?v=OrWTeICLvQs

29/03/2010

Les espèces marines mal protégées par la Cites

Le requin-marteau faisait partie des espèces pour lesquelles l'inscription à l'annexe II était demandée.

 



La quinzième conférence de la Cites qui se tenait depuis le 13 mars à Doha au Qatar s’est achevée le 25 mars. Bilan de deux semaines de réunion qui ont déçu beaucoup d’attentes, en cette année internationale de la biodiversité.

Du thon aux requins en passant par les coraux, les décisions prises ces derniers jours par la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (Cites) apportent peu de nouvelles protections aux espèces en danger. «Cette convention est une tragédie pour les océans» a déclaré dans un communiqué l’organisation internationale Oceana, qui lutte pour la protection des océans.

L'océan mal protégé

Beaucoup d’organisations de protection de l’environnement ont durement réagi à ces décisions. Le WWF se dit très déçu. Pour la directrice adjointe des programmes en France, Christine Sourd, «la Cites n’est pas la bonne convention pour protéger les espèces marines. Le monde de la mer reste un 'no man’s land' juridique sans régulation au niveau mondial où les États sont dans un mécanisme de marché et ne sont pas prêts à prendre des décisions».

Un avis partagé par l’association Robin des bois, qui estime dans un communiqué que «la CITES devient progressivement une convention de protection du commerce. La mer est considérée par la communauté internationale comme un réservoir pour manger […], mais lorsqu’il s’agit de la protéger, c’est presque le désert, comme autour de Doha».

===> LIRE L'ARTICLE INTEGRAL

14:23 Écrit par Cleopha dans Z - Archivés | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : commerce, protection, extinction, especes, cites |  Facebook | | |

25/03/2010

Labastide. Virginie sauve le vautour qui voulait manger le poulain


 

virginie

 L'oiseau s'est pris dans des fils de fer barbelés sur les hauteurs de Labastide.

Le poulain a eu chaud. Né depuis quelques heures seulement, il a bien failli être dévoré par des vautours affamés. C'est vrai que ces derniers sont victimes de l'interdiction des charniers à ciel ouvert et donc en manque de nourriture. Cela explique sa présence sur les hauteurs de Labastide, plus précisément au quartier de Sorde, en bordure de la départementale et à proximité de la ferme d'Yves Crouau. On imagine la surprise de cet agriculteur de constater, à une centaine de mètres de son domicile, la visite diurne de huit de ces vautours s'apprêtant à faire pitance de son poulain, qui découvrait les joies de l'existence en se prélassant sur une verte prairie.

En convalescence au pays basque

Dérangés par l'arrivée de l'éleveur et l'intervention de maman jument qui s'est aussitôt portée au secours de son petit en ruant et tourbillonnant en tous sens, les rapaces ont été contraints d'abandonner leur funeste projet. Quelque peu affolés par tant d'agitation, ils ont pris la poudre d'escampette précipitamment. Dans la débandade, l'un d'eux, ratant son envol, s'est pris les ailes dans les barbelés qui ceinturaient une prairie voisine. Ce n'est que le lendemain que la nièce d'Yves Crouau, Virginie Touya, a découvert l'animal empêtré dans la clôture. Bien qu'affaibli, il était toujours en vie. Immédiatement, Didier, le père de la jeune fille, a alerté les pompiers afin de libérer l'animal. Ces derniers, n'étant pas habilités à porter secours aux animaux, ont sollicité des délégués de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage qui, rapidement sur place, ont délivré le malheureux et l'ont conduit au centre vétérinaire de Juillan. De là, il a été transféré au Pays basque afin d'être rééduqué.

D'ici quelques semaines, une fois rétabli, il recouvrera sa liberté. Il sera relâché sur les hauteurs du Bassia, d'où il venait.

Charognard, ce rapace se nourrit sur les carcasses de grands animaux qu'il détecte du haut du ciel grâce à sa vision adaptée.

De nos jours, suite à la raréfaction ou la disparition des grands animaux sauvages, le vautour fauve a dû changer ses habitudes alimentaires. à présent, il se nourrit principalement d'animaux domestiques morts (moutons, vaches).

Il y a près de trois ans, plusieurs éleveurs du département mais aussi du Béarn et du Pays basque, avaient vu des vautours s'en prendre à des bêtes affaiblies ou venant de vêler.

Depuis quelques mois, bien que ces populations soient conséquentes du fait de leur protection, il n'a, semble-t-il, plus commis d'attaque de ce type.

source

12:55 Écrit par Cleopha dans Z - Archivés | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : animaux, protection, sauvetage, vautour, charognard |  Facebook | | |